Amis de Soultz

Paroles de visiteurs

Florilège :

 

Retour sur un événement qui a marqué les « Amis de Soultz » en 2010. Incontestablement, l’exposition « d’Anthès, une dynastie de maîtres de forge », présentée à la Halle aux Blés du 2 juin au 30 août 2010, a été un événement culturel à Soultz.

L’exposition a été encadrée par deux autres manifestations organisées par les « Amis de Soultz ».

Le 28 mai, à l’amphithéâtre de la Nef des Jouets, l’historien Jean-Marie Schmitt a présenté une conférence Les d’Anthès, pionniers de l’industrie en Alsace au XVIIIe siècle . En quelque sorte une introduction et mise en bouche.

Pour clore la saison, la traditionnelle sortie de septembre a mené les « Amis de Soultz » à Weinheim, cette ville de l’ancien Palatinat qui fut le berceau des d’Anthès. Faisant d’une pierre deux coups, la visite du château de Weinheim et du cimetière de Mannheim fut l’occasion de suivre les traces d’une autre famille liée à Soultz, les Waldner de Freundstein.

 

L’exposition a été rendue possible grâce au soutien de la Ville de Soultz et celui de la famille de Heeckeren, et grâce à l’exceptionnelle mobilisation des bénévoles de l’association « Les Amis de Soultz ». Dans une Halle aux Blés entièrement réaménagée pour l’occasion, elle a accueilli 1382 visiteurs, le succès allant croissant d’un mois à l’autre. 159 personnes ont bénéficié de l’une des 16 visites guidées de groupes. L’entrée était gratuite pour tous : ce fut notre manière de remercier la Municipalité. Cependant, nous aurions aimé voir plus de Soultziens nous rendre visite. Le Livre d’Or mis à disposition a recueilli un grand nombre d’inscriptions souvent répétitives dans le registre laudatif. En voici quelques extraits sous forme de florilège.

 

 

D’abord, à tout seigneur tout honneur : Très touché par le travail et la qualité de cette exposition, je félicite sincèrement toute l’équipe des Amis de Soultz ainsi que la Municipalité pour l’aide apportée. Restant très attaché à la Ville de Soultz, Conrad de Heeckeren d’Anthès.

Des membres de sociétés d’histoire témoignent :

Il a fallu que Jean-Philippe d’Anthès achète la seigneurie d’Aprey pour qu’un petit village de Haute Marne se rapproche de Soultz en Alsace écrit Gilles Goiset,  maire d’Aprey.

 

Peut-être l’exposition donnera envie à certains visiteurs de pousser jusqu’au Klingenthal et sa maison de la Manufacture d’Armes Blanches, autre création de la famille d’Anthès : Fabrice et Elisabeth Gressier, Association pour la  Sauvegarde du Klingenthal. Et Marc Adolf, président de cette association de rajouter : non sans émotion, nous avons admiré le vénérable portrait de Henri d’Anthès, lien avec le Klingenthal.

 

Marc Glotz, vice-président de la Société d’Histoire du Sundgau : bravo à ceux qui ont réussi à nous présenter cet ensemble de documents exceptionnels sur une des familles nobles de Haute-Alsace qui a tenu le haut du pavé… (merci à Marc Glotz d’avoir identifié François de Roggenbach, prince-évêque de Bâle dans le portrait que nous pensions être celui de Jean-Georges d’Anthès).

Pierre B. Munch, autre membre de la société d’histoire du Sundgau : Belle exposition, belle publication ! Que du bonheur…

Le Cercle d’Histoire de Blotzheim a apprécié de trouver trace de l’ancien seigneur du village. Quant au Cercle d’histoire de Morschwiller-le-Bas, il a fait un beau voyage dans le temps.

 

La présentation bilingue franco-allemande a été appréciée et utile ; elle a facilité la visite à certains.

…interessante und kurzweilige Führung. Es ist eine faszinierdende Familiengechichte note ce couple de Canadiens germanophones du Victoria.

 

Un plus souligne ce visiteur : les commentaires sont en français et en allemand. Nous avons appris beaucoup sur l’histoire de Soultz et la famille d’Anthès.

Very interesting exhibition écrit ce petit groupe venu de Finlande, Chypre et Irlande.

 

Un visiteur regrette qu’un condensé n’ait pas été rédigé en langue russe et pense que cette exposition aurait du succès à Saint-Petersbourg.

Une très belle présentation informative et fascinante sur la montée et l’épanouissement d’une famille d’entrepreneurs allemande-alsacienne-française au début de l’âge industriel et capitaliste et de rajouter Wir kommen extra aus Deutschland (Freiburg, Brg) um diese Ausstellung zu besuchen und  haben den Besuch genossen. Merci.

 

Un choix d’appréciations :

Cette exposition remarquablement documentée et présentée révèle la fécondité de cette aristocratie inventive et entreprenante qui s’est épanouie dans la mouvance des Habsbourg estime ce visiteur venu des Pays Bas français.  … Tout simplement bravo écrit un vrai Soultzien de cœur, Lothaire de Heeckeren d’Anthès. … Venus de Suisse passer un week-end dans le Château d’Anthès, cette exposition tombe à pic. … La famille d’Anthès a retrouvé vie dans sa bonne ville de Soultz. … Comment ne pas être fasciné par cette saga si formidablement présentée. … La famille d’Anthès qui a marqué notre région, dont notre village de Nambsheim.

J’ai été sincèrement surpris et époustouflé, nous confie Denis Leypold, directeur du musée de

minéralogie de l’université de Strasbourg.

L’exposition n’a duré que trois mois. C’est pourquoi ce visiteur note : remarquable et splendide exposition qui mériterait de devenir permanente tant par sa présentation que par sa teneur. Elle exprime une merveilleuse passion.

Parmi les visiteurs il y avait aussi des enfants. Quelques uns ont tenu à laisser leurs impressions, ingénues et délicieuses. Une fillette du Nord a aimé découvrir les anciennes civilisations, elles ont des richesses exceptionnelles, tandis qu’une petite Lucile note que les pierres, le piano, tout était très beau. Félicitations.

Laissons le mot de la fin au tout premier visiteur de l’exposition qu’il a inaugurée le 2 juin, Arthur Soene, sous-préfet de Guebwiller :

Merveilleuse exposition. C’est ça l’Alsace !

 

 

 

Vous êtes ici : Home Actualités Expo 2010 Paroles de visiteurs Paroles de visiteurs