Amis de Soultz

Décès Edouard

LES AMIS DE SOULTZ

In memoriam – Édouard Rouby (1941-2017)

Membre-fondateur de la Société d’Histoire « les Amis du Vieux Soultz » qu’il présida de 2001 à 2007, Edouard Rouby est décédé le 28 juin, après une longue maladie, contre laquelle il avait lutté jusqu’au bout. Edouard Rouby était né en 1941 à Soultz. Il avait épousé Françoise Boutruche, fille de Robert Boutruche, titulaire de la chaire d’histoire économique du Moyen-Age à la Sorbonne.

« Édouard Rouby, historien amateur, amateur des petites histoires dans l’Histoire ». C’est ainsi qu’il aimait à se présenter dans l’à propos de son site « En passant par Soultz » ouvert en 2015 afin « de faire connaitre et de partager les résultats de ses recherches et travaux dans le domaine de l’histoire locale et régionale, sans prétention et avec plaisir». Passionné par sa ville natale, il avait entrepris un important travail de mémoire. Partant sur les traces du couvent des Capucins de sa commune, s’intéressant aussi à la famille Waldner de Freundstein, organisant des visites guidées de l’église Saint-Maurice ou du cimetière, son souci de transmettre était l’une de ses principales motivations.

Pris par le virus de la recherche de ces petites histoires très jeune, c’est tout naturellement qu’en1975, il participa à la création de la société d’histoire « Les Amis du Vieux Soultz » devenant le trésorier de la toute jeune association. De 1980 à 2001, il ne participa plus aux travaux de la société d’histoire, étant très accaparé professionnellement. En effet, de 1980 à 1991, il fut directeur de l’Institut Saint-André à Cernay puis jusqu’à sa retraite en 2001, directeur général de l’association Adèle de Glaubitz à Strasbourg.

Il reprit du service au moment de sa retraite. En 2001, il succéda à Louis Wiederkehr à la tête des Amis du Vieux Soultz. L’association devint alors simplement « Les Amis de Soultz ». Ses années de présidence furent marquées par l’exposition « Soultz d’un siècle à l’autre » en 2004 qui a connu un succès à la hauteur de l’énergie dépensée pour la monter et surtout par l’aventure du livre « Soultz au fil des siècles ».En 2007, fidèle à sa vision des choses en ce qui concerne les associations et persuadé qu’il est bon dans la vie associative de savoir passer des relaisEdouard Rouby passa le flambeau à Bertrand Risacher. Il resta toutefois vice-président jusqu’en 2014. En 2010, il fut à l’initiative de l’exposition « D’Anthès, une famille de maîtres de forges » qui permit aux Amis de Soultz de vivre une aventure exceptionnelle  et draina à Soultz 1382 visiteurs. L’objectif de cette exposition avait été de faire connaître les d’Anthès, une dynastie de maîtres de forge à l’aube de l’industrialisation en Alsace, qui marqua non seulement l’histoire de Soultz mais également celle de notre région et du grand Est. A la recherche d’objets, témoins de l’activité des d’Anthès, mais récoltant également une somme impressionnante de documentations, souvent inédites, qui apporte un éclairage nouveau sur l’histoire de cette famille, Edouard Rouby parcourut environ 7000 km entre 2008 et 2010 se rendant à Weinheim, Ferrette, Reichshoffen, Klingenthal, Héricourt, Dijon, Jarville, Macon, Villecomte, Aprey, Dreux, et même Monaco. L’idée germa alors d’en faire un numéro spécial de le Revue d’Histoire des Amis de Soultz. Dans « D’Anthès, une saga des XVIIe et XVIIIe siècles » Edouard Rouby déroule l’histoire de ces destins hors du commun.

 1 

Edouard Rouby guidant les élus et invités lors de l'inauguration de l'exposition "D'Anthès, une dynastie de maître de forges"

le 4 juin 2010 (Photo N. L'Hostis, L'Alsace)

Edouard Rouby prit d’autres engagements bénévoles associatifs puisqu’il présida jusqu’en avril 2016 l’association S.O.S Amitié Haut-Rhin.

A son épouse, ses enfants, ainsi qu’à ses petits-enfants, les Amis de Soultz présentent ses plus sincères condoléances.

Bertrand Risacher

Vous êtes ici : Home Actualités Non catégorisé Décès Edouard